Recrutement à la rentrée 2021 !


Vous êtes soprano, alto, ténor, ou basse ?

Si vous souhaitez nous rejoindre, nous vous proposons un petit questionnaire :

  • Êtes-vous d’accord pour :
    • vous engager à participer à chaque répétition, le mercredi de 20h30 à 22h30, sauf empêchement majeur ?
    • participer à deux week-ends dans l’année, en région parisienne (du samedi 14h au dimanche 17h) ?
    • participer à cinq concerts minimum durant l’année ?
    • apprendre le répertoire ancien nécessaire pour les concerts ?
  • Aimez-vous et écoutez-vous régulièrement du jazz ?
  • Avez-vous déjà chanté en groupe ou en chorale ?
  • Connaissez-vous votre voix et votre pupitre (basse, ténor, alto, soprano) ?

Si vous avez répondu NON au moins une fois, il est raisonnable de renoncer !

Si vous avez répondu OUI à toutes les questions (ou presque)

Alors c’est simple :

  • Venez participer (pass sanitaire avec QR code obligatoire, et port du masque obligatoire – imposés par la Cité internationale) à l’une des répétitions suivantes : mercredi 1er , 8 ou 15 septembre 2021, de 20h30 à 22h30. Ou encore, mercredi 29 septembre, ou en octobre. De préférence, écrivez-nous pour vous inscrire à une séance.
    Le lieu de la répétition est, dans la Cité Universitaire Internationale, le grand studio à gauche de l’entrée de la maison du Cambodge*, au 27 bd Jourdan, Paris 14ème, RER B ou Tramway T3 : Cité universitaire. Cette salle est suffisamment grande, et probablement ré-ouverte aux répétitions à partir de début septembre 2021.
  • Si, à l’issue de cette répétition, vous avez toujours envie de nous rejoindre, vous vous inscrirez pour une petite audition (quelques minutes), qui aura lieu le soir-même ou une ou deux semaines plus tard. Sur le plan musical, notre cheffe appréciera votre qualité vocale, votre sens du rythme et du swing et votre capacité de mémorisation. Prévoyez de chanter un refrain ou un couplet d’une chanson jazz ou pop de votre choix.

* La « Maison du Cambodge » se situe derrière la maison internationale, au-delà de la grande pelouse, tout près du périphérique ; vous pouvez d’ailleurs aussi y accéder par la passerelle qui enjambe le périphérique, depuis Gentilly.